Etui portefeuille samsung j5 Free Youth Association Partners With Drug-samsung galaxy j1 coque-mlwqru

En tant que prA�sident de la coque iphone Drug Free Youth Association de Kuala Lumpur, Aziz se rend dans les A�coles pour exhorter les jeunes A� rA�sister A� l’attrait de la drogue.

C’A�tait l’addiction Coque Huawei 2018 Pas Cher A� l’hA�roA?ne d’Aziz qui l’a incitA� A� devenir un activiste anti-drogue.

‘J’ai vu mon frA?re’, dit-il. A�Il avait des amis qui le pressaient pour de la drogue, il a pris de l’hA�roA?ne pendant presque huit ans, beaucoup de mes amis prenaient aussi de la drogue, certains sont morts A� cause de la drogue, les drogues dans la communautA� oA? je vis. ‘

Second Combat a dA�cidA� d’A?tre une sous-culture banda A�straight edgeA� de la musique punk hardcore qui A�vite la drogue, l’alcool et le tabac. Aziz a formA� la Drug Free Youth Association en 2010 et a invitA� ses amis et membres du groupe A� se joindre A� eux. Il voulait A?tre diffA�rent des groupes locaux qui encourageaient les gens A� consommer de la drogue.

‘Au lieu de nous jouer de la musique, pourquoi ne parlons-nous pas aux enfants’ et dit: ‘Nous sommes musiciens, nous sommes cool, vous pouvez A?tre cool aussi sans drogue’, pensa-t-il.

Le message d’Aziz est ‘Mets-toi en musique, pas en drogue’ et les paroles du groupe reflA?tent leur engagement A� vivre sans drogues et A� changer la sociA�tA�. Ils parlent de la motivation de soi, de l’autonomisation de soi et du soin des autres.

Pour diffuser largement le message, Aziz a A�crit une chanson intitulA�e A�Drug Free Every DayA�, et il veut que les enfants sachent et chantent la chanson et l’utilisent pour les guider dans leurs choix de vie.

Aziz a trouvA� le site Web de la Fondation pour coque iphone pas cher un monde sans drogue et a vu le potentiel du programme pour accomplir ce qu’il avait entrepris de faire. Le 15 novembre 2017, il est devenu un affiliA� de la Fondation et utilise maintenant leur matA�riel sur la vA�ritA� sur les drogues dans son travail avec les jeunes malaisiens.

Quant A� l’avenir, Aziz rA?ve d’avoir un centre oA? le groupe peut jouer et influencer les enfants A� A?tre positifs et A� s’amuser sans l’influence de la drogue. Il prA�voit A�galement que les documents soient traduits en malais afin que tous les enfants du pays puissent bA�nA�ficier du programme et prendre la dA�cision A�clairA�e de vivre sans drogue.

Pour plus d’informations, visitez la page Facebook DeuxiA?me combat ou le site de la Fondation pour un monde sans drogue..